Rechercher

la créativité

Dernière mise à jour : 3 oct. 2021

Chère cher toi,


Au cœur d'une immense crise écologique et sanitaire, il me semble qu'il est urgent de reprendre contact avec l'archétype de l'artiste qui vit en chacun.e d'entre nous. Il est tant de s'émanciper, de se libérer, de s'affirmer comme étant des êtres uniques aux milles couleurs et aux milles ressources.


La créativité est une énergie qui se trouve tout autour mais aussi à l'intérieur de nous. Nous sommes tou.te.s l'histoire d'une création et la créativité est à l'origine de tout. Elle est à l'origine du monde. Ne parle-t-on pas d'ailleurs de « la création » lorsqu'on veut parler de la magie du vivant ? Nous vibrons au cœur d'une immense œuvre d'art et nous sommes tou.te.s capable de créer car c'est ainsi que la vie est faite.


« Le monde entier est une scène, hommes et femmes, tous, n'y sont que des acteurs, chacun fait ses entrées, chacun fait ses sorties, et notre vie durant, nous jouons plusieurs rôles. » William Shakespeare.


Le monde est comme une scène et comme au théâtre, nous avons tou.te.s notre rôle à jouer dans la grande histoire du vivant et de l'humanité. Nous sommes les peintres, nous sommes les danseurs/euses. Nous sommes les comédien.e.s et il ne tient qu'à nous d'illuminer la scène terrestre de notre présence. Comme l'artiste qui danse et qui offre son art au public qui le/la regarde. Comme l'enfant qui monte sur scène pour la première fois et qui fait de son mieux pour rendre fière ses parents. Nous pouvons nous aussi monter sur la scène du monde et offrir notre existence à l'univers qui nous regarde à chaque instant. Nous pouvons briller de notre lumière unique tout en inspirant les autres et en les encourageant à faire de même. Nous pouvons danser aux côtés de nos frères et sœurs pour nos parents cosmiques, notre père le ciel et notre mère la terre. Il suffit d'activer nos 5 sens et de nous laisser inspirer par cet immense œuvre d'art qu'est le monde.


Car oui, nous vivons au cœur d'une immense œuvre d'art. Pourtant dans la société actuelle, l'art est une activité réservée aux petits et aux grand enfants. Ce n'est pas sérieux. C'est du loisir ou une « juste » une passion. C'est aussi un choix professionnel risqué car il ne rapporte pas toujours assez d'argent pour vivre. L'artiste n'a de la valeurs que s'il est reconnu pour son talent, sa singularité et son originalité. L'art est considéré uniquement du point de vue de sa viabilité financière et nombres de fausses croyances sont alimentées depuis plusieurs générations. Prenons par exemple le mythe de l'artiste-ratée, celui de l'artiste-bohème et pauvre ou encore celui de l'artiste-star ou de la vedette.


Notre voix unique n'a d'autres limites que celles que nous lui imposons et la créativité est un don inné que chacun.e porte en soi. Bien souvent nous créons de l'art au quotidien sans nous en rendre compte. L'art se trouve dans la littérature, la musique, le théâtre, la danse et la peinture, mais il se trouve aussi dans l'ordinaire. Par exemple, votre artiste intérieur se manifeste peut être dans votre manière de vous habiller, de décorer votre intérieure ou de recevoir vos ami.e.s. Il est là lorsque vous décidez de repeindre les murs de votre salon ou que vous rêvassez.

Nombre d'entre nous bloquent leurs créativité par peur de l'échec et du jugement. Cependant, à l'échelle cosmique, l'art est une monnaie d'échange qui permet de maintenir le juste équilibre entre le donner et le recevoir. Il est aussi un langage universelle. Les animaux, les plantes, les végétaux, les pierres, les éléments, les directions et tous les êtres de la créations ne connaissent pas l'argent qui est pur invention humaine. Nous ne pouvons pas payer mère-nature en échange de ce qu'elle nous donne. En revanche, nous pouvons plonger nos mains dans son corps pour créer un jardin. Nous pouvons masser le dos du monde en dansant pieds nu dans les forêts. Nous pouvons peindre les pierres et chanter. Grâce à l'art, nous pouvons communiquer avec l'ensemble des être animés et inanimés de la création.


Pour résumer, l’appétit créateur doit être satisfait et l'acte créateur peut être libérateur sans nécessairement servir à créer une œuvre d'art. L'art est l'affaire de tou.te.s. Peut importe que vous vous exprimiez dans un cadre professionnel ou amateur. Lorsque nous ne rendons pas hommages aux dons créateurs de la terre et à notre nature créative et bien c'est toute la création que nous insultons. Lorsque nous arrêtons de créer, c'est la vie elle même que nous tuons. Nous devons permettre à cette facette de nous de s'exprimer à nouveau car c'est en créant que l'on accède à nos capacités et forces intérieurs avec pour conséquence, la confiance en soi et les clés du changement en soi et dans le monde.

37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Née à Oak Park, Doris Humphrey grandit à Chicago. Elle étudie d'abord la musique avec sa mère, professeur de piano, puis la danse classique, la danse folklorique et la rythmique Jaques-Dalcroze. En 19

Mary Wigman, s'inscrit dans cette tendance artistique et littéraire du 20ème siècle traversant différents arts nommée « expressionnisme ». Ce dernier trouve son inspiration dans les œuvres de Nietzsch

Sur instagram, je t'ai proposé une brève présentation de ce danseur, chorégraphe, maître de ballet et théoricien austro-hongrois et allemand. Tu peux lire le post ici : https://www.instagram.com/p/CWX